mardi 28 octobre 2014

The Tattoorialist et son sublime livre "pousse au crime"

Les loulous, je vais vous parler d'un livre sublime, aussi bien dans la forme que dans le fond : le livre de The Tattoorialist. Franchement, voici la parfaite idée de cadeau pour un Noël réussi. Voilà.

Entrons dans le vif du sujet avec quelques chiffres qui vont bien :
100 portraits de tatoués entre Paris, Berlin & Montréal, plus de 800 photos, des interviews de psychologue, anthropologue et linguiste... Cet ouvrage de 256 pages, rien que ça, est une merveille qui ne donne qu'une envie : se faire tatouer illico presto !

The Tattoorialist, bébé de Nicolas Brulez, un passionné de photographie, est un site créé en 2012 entièrement dédié au tatouage (sans déconnay) et plus spécifiquement aux portraits de tatoués de France, de Navarre et d'ailleurs. C'est beau, très bien fichu et tout simplement incontournable.
Et voilà que le site a fait des petits avec un eshop, un Tour de France des Tatoués dont tout le monde a parlé et... ce livre.

L'objet est déjà à lui seul très tentant, mais dès qu'on feuillette quelques pages, on se retrouve propulsé au coeur d'un univers fait de couleurs, de formes diverses, de graphismes tous plus dingues que les autres. La plupart du temps, les tatouages signifient quelque chose pour leur "propriétaire" et parfois, ce sont "justes" des oeuvres d'art, pour la beauté du geste.
Gros coup de coeur, entre autres, pour Iris Lys, tatoueuse de son état et dont le corps est entièrement recouvert. C'est beau, mais beau ! Je vous laisse le plaisir de la découverte.

http://fr.pinterest.com/pin/495888608944456545/

Chaque portrait est accompagné d'une bio et des noms des artistes tatoueurs qui ont marqué les peaux des modèles. C'est une excellente idée, parce que cela permet de découvrir de nouveaux horizons, de nouveaux artistes, de nouveaux styles. Bref, ce livre est une réussite de A à Z.

Par contre, je suis vraiment mal, parce que je suis plus que jamais contaminée par le tatouage. Déjà que j'entame un virage vers des pièces plus grandes, plus imposantes, plus graphiques... à chaque page, mon envie de passer à la vitesse supérieure me taraude de plus en plus et honnêtement, je n'ai aucune envie de résister à la tentation. La seule chose qui me freinera est l'aspect financier. Il faut économiser pour s'offrir ces oeuvres corporelles... mais c'est un choix que je fais sans souci.
En tout cas, si vous souhaitez offrir ou vous offrir un très beau livre pour Noël, que vous soyez tatoués ou pas (encore heureux), n'hésitez plus et sautez le pas !

Pour terminer, plusieurs choses :
> L'exposition "Tatoueurs, tatoués" se déroule jusqu'en octobre 2015 au Quai Branly à Paris. Si une chose à vous dire : foncez ! Il s'agit d'une superbe exposition vraiment bien fichue. Si vous souhaitez en savoir plus, c'est par ici.
> Le Mondial du Tatouage 2015, c'est presque parti ! Les 6, 7 et 8 mars prochain, la nouvelle édition du Mondial se tiendra une nouvelle fois à la Grande Halle de la Villette. De nouveaux espaces, de nouveaux artistes... cet événement voit toujours plus grand ! Infos et tarifs sur le site.

Et enfin, une petite vidéo qui va bien sur l'art du tatouage en slow motion. Magnifaïque mes chéris !

lundi 27 octobre 2014

Le guide de la parfaite photo moche en quelques bulles

"Comment prendre de belles photos ?" ou "Guide de la parfaite photo" ou bien encore "Comment faire de belles photos pour son blog ?". Ces petits précis de photo pullulent dans la blogo depuis... la création de la blogo. Et je vous avoue que je suis peut-être parmi les premières à me jeter sur ce type de conseils, avec plus ou moins de "pédagogie". Par contre, double effet kiss cool : je me morfonds ensuite en regardant mes pauvres clichés tout moisis.

Evidemment, personnaliser son article avec des magnifiques photos donne instantanément une plus-value très intéressante au projet. Une photo fait vivre un article, lui donne ce petit plus qui accroche le lecteur et lui dit "Reviens... reviens, demain ça sera aussi biiiennn !".
Sauf que moi, je ne sais pas prendre de belles photos pour mon blog.
En extérieur, ça va à peu près, je ne me débrouille pas trop mal. Mais en intérieur, c'est la cata. Donc voici mes conseils pour bien foirer vos prises de vue :

> Un matériel adéquat tu ne possèderas pas
Qui dit prise de vue pour un blog (beauté, mode, papier toilette...), dit macro pour les photos "de près". Et un objectif macro, bah il faut l'acheter. Hashtag nantudéconnes.
Bref, je suis l'heureuse propriétaire d'un Sony Nex 3N qui, pour le moment, me convient parfaitement... sauf qu'en photo "close contact", bah ce n'est pas tout à fait ça.
C'est normal me direz-vous, puisque je n'ai pas le bon objectif. Mais oui mais c'est bien sûr ! Du coup, j'attends de pouvoir mettre quelques sous de côté (en plus de ceux déjà dédiés à mes futurs tatouages) pour m'offrir ceci. On y croit.

> Un studio photo ou tout autre lieu "dédié" tu ne possèderas pas non plus
Toute blogueuse qui se respecte doit avoir, à défaut d'un mini studio photo rien qu'à elle, un endroit dédié pour réaliser ses clichés. Et par endroit dédié, j'entends aussi un endroit pourvu d'une jolie lumière suffisante pour ne pas avoir à passer sa vie sur un logiciel de retouche photo.
Pour ma part, dans mon 42m2 tout mouillé, je n'ai ni table basse, ni table tout court, ni "endroit dédié" donc. J'ai un canapé gris avec un tissu tout froissé. Ou alors ma housse de couette, froissée elle aussi. On fait avancer le schmilblick avec ça.

Si je me décide à acheter ce studio photo, il va falloir que je l'installe quelque part. Mais où ? That is the question.

http://society6.com/product/take-a-picture-ycc_print#1=45

> De ton matos tu ne sauras pas te servir
C'est un peu la base, mais tu auras beau avoir le plus bel appareil, avec le parfait objectif et toute la place qu'il faut chez toi, si tu ne sais pas t'en servir, tu es mort.
J'avais, avant mon Sony, un magnifique reflex bien lourd et (assez) cher. L'utilisant à environ 5% de ses capacités, je l'ai revendu. Ah non c'est vrai, je me suis faite arnaquée et je n'ai jamais vu la couleur de mon argent, mais c'est une autre histoire. Donc, toujours est-il que ça me faisait mal au coeur de laisser mon bébé dans sa housse.

Hop, ni une ni deux, j'ai pris un cours de photo chez Nikon.
...
Et bien ça ne suffit pas, loin de là ! Ce n'est pas un seul cours qu'il faut prendre, mais tout une myriade pour apprivoiser la bête et sa technique (focale, vitesse, ouverture... De bien jolis mots pour une jolie photo). A défaut, si l'on est autodidacte, il faut bidouiller/jouer sans cesse avec le mode manuel de son joujou, mais il faut avoir du temps pour ça. Je suis donc un peu hors-course.

> La reine (ou le roi de la retouche photo tu ne seras pas
Tu te doutes bien, cher lecteur, que la grande majorité des photos sont passées par la case "ravalement de façade", ne serait-ce que pour apposer la marque qui fera de votre photo un objet théoriquement impossible à repomper. Parmi les logiciels les plus connus : Photoshop (champion toutes catégories) ou bien encore Lightroom, Pixlr, voire Aperture (et encore, vaguement).
Oui mais voilà, ces petites bestioles, ça coûte cher (oui ok, ça se pirate beaucoup aussi) ! Pis, une fois cracké acheté, ça doit s'apprivoiser ! Et là, c'est le drame. Adieu veaux, vaches, cochons si vous n'avez pas eu la chance de bénéficier d'une formation pro ou dans votre école.

Il existe donc des logiciels gratuits comme Fotor qui peuvent vous sauver la mise. Je compte pas mal sur ce dernier, vu que je suis une bille en Photoshop et consorts.

> Enfin, un "oeil" photo tu ne possèderas pas
Et oui, encore une fois, on peut avoir le plus beau matériel du monde, etc., etc., mais si on n'a pas l'oeil pour ça, et bien on foire sa photo. Le cadrage, la luminosité, l'histoire racontée par la photo sont tout aussi importants que la technique qui permet de réussir son cliché.
Maîtriser Instagram et ses filtres ne fait pas un bon photographe. Instagram ne remplacera jamais le mec ou la nana qui tient l'iPhone pour sa photo. Il faut qu'il y ait une idée derrière.

Enfin voilà.
Si avec tous ces bons conseils, vous réussissez encore à prendre de belles photos, c'est qu'il y a un truc et je serais curieuse de le connaître. Et si j'ai loupé d'autres astuces, lâchez-vous dans les commentaires ! Je vous laisse, j'ai encore une ou deux photos à foirer et à mettre sur Instagram ;)